un homme d’honneur (le destin de Pierre BEREGOVOY)

 Bérégovoy.jpg

Je viens de revoir le film relatant les derniers jours de Pierre Bérégovoy qui se tira une balle dans la tête le 1er mai 1993 déçu par la politique de gauche dont il était le premier ministre 

 les élites de l’ENA n’acceptait pas la nomination de P. bérégovoy au poste de 1er ministre, ils ne le considéraient pas comme des leurs :   L’élite ne se reconnaissait pas dans la manière de vivre de Pierre Bérégovoy, et le lui faisait sentir . Apparence oblige

On allait jusqu’à lui faire remarquer son manque de goût pour ses vêtements, ils exerçaient sur lui une véritable discrimination, en l’infériorisant à tout propos

Même P. joxe qui pour prouver l’innocence de Pierre Bérégovoy, au sujet de l’abus de bien sociaux dont il faisait l’objet déclarait : « quand on voit l’appartement de Pierre Bérégovoy, ses costumes, ses chemises, ses chaussettes, ses cravates, comment peut-on penser à un abus de bien sociaux de sa part !  » Quelle finesse d’esprit Mr.Joxe !

On ne peut s’empêcher de lier la mort de P. Beregovoy, à celle de P. Pelat( ami personnel de F. Mitterrand),mort le 7 mars 1989 à Neuilly sur SEINE et lier également à l’affaire PECHINEY  Où  Mr PELAT était inculpé le 16 février 1989 de recel de délit d’initié .

 On remarquera qu’entre l’inculpation de P.PELAT et sa mort mystérieuse( il est déclaré mort d’une « crise cardiaque » sans qu’aucun médecin n’ait pu approcher du corps, avant une crémation expéditive.), il y a à peine 1 mois de différence.

 P. Bérégovoy  avait bénéficié d’un prêt d’un million de francs sans intérêt, passé devant notaire pour l’achat d’un appartement de cent mètres carrés dans le XVI e arrondissement. Ce  prêt lui avait été concédé par P. Pelat.

saura-t-on un jour si Pierre Bérégovoy s’est suicidé, ou bien a été assassiné ?

Laisser un commentaire