ne nous parlez plus des chamailleries des bleus ! !

De grâce ! ne nous parlez plus des états d’âme, et des disputes des bleus, qu’ils se débrouillent ! leur travail est de jouer au football, malheureusement ils nous ont donné l’exemple de la médiocrité, mais disons la vérité, personne ne s’attendait à ce qu’ils nous éblouissent. On ne va tout de même pas pleurer sur leur sort !

De toute façon, cette coupe du monde n’est vraîment pas belle à suivre. Les équipes qui sont sensées gagner ne jouent pas, elles essaient seulement de ne pas perdre, elles ne font aucun effort pour nous donner un beau spectacle : c’est décevant, il y a trop d’argent en jeu, et les joueurs ne pensent qu’à ça.

Quand à la si belle phrase d’Anelka, contre son entraîneur , ce qui m’a fait le plus rire c’est la déclaration du chef de l’Etat  qui aurait pu attendre d’être en France pour émettre un jugement ; il a donc dit du forum Economique de SAINT- PETERSBOURG en parlant des insultes d’Anelka : c’est inacceptable : Il ne se souvenait pas de ses propres propos au salon de l’Agriculture, le fameux : « casse-toi pauv’con ». Si mes souvenirs sont exacts il n’a pas été licencié de son poste présidentiel pour autant. C’est drôle non ! C’est l’hopital qui se moque de la charité.

Laisser un commentaire