LES FARINES ANIMALES REVIENNENT SUR LE TAPIS !

Les éleveurs ne font pas le bon choix en  voulant, à nouveau nourrir leurs bêtes  avec des farines animales même si ces farines seront utilisées pour nourrir les porcs , la volaille, ou les poissons, qui parait-il, peuvent manger des protéines, à condition que ces protéines ne soient pas issues de leur propre espèce. Mais une erreur est si vite arrivée…

On se souvient…

1985 – découverte d’une nouvelle maladie neurologique bovine

1988 – Les farines animales sont identifiées comme vecteur probable de la  maladie

1990 – interdiction des farines de viande et d’os dans l’alimentation des bovins  en France

1991 – premier cas d’encéphalopathie spongiforme bovine  (ESB) en France

1994 – l’ interdiction des farines est  étendue à tous les ruminants

1996 – La Grande Bretagne annonce l’émergence d’une maladie humaine ( « maladie de Creutzfeldt-jakob » dont l’origine bovine est probable) Au total 170 Britanniques sont décédés de Creutzfeldt-Jakob, et 25 Français

2000 - les farines animales sont interdites à tous les animaux d’élevage. les bêtes seront nourries désormais avec des protéines végétales.

résultats :

- 185.000 vaches atteintes en 10 ans

- des milliers de troupeaux sacrifiés

- plus de 200 victimes humaines de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

Et la commission Européenne voudrait de nouveau autoriser l’usage de ces farines ! ! !

En F rance, le Ministère de l’Agriculture a décidé de saisir l’Agence Nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) pour évaluer les dangers éventuels liés à un retour des farines.

Sans être devin, je prévois que si les éleveurs réutilisaient ces farines, ils ne seraient pas gagnants, car les Français réduiraient considérablement leur consommation de viande, voir en  arrêteraient la consommation pour certains.

Pourquoi reproduire les mêmes erreurs que par le passé  ? le jeu n’en vaut pas la chandelle !

à commenter

 

Laisser un commentaire