• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > reflexions ……+ chanson de JACQUES BREL : – Ces gens là -

reflexions ……+ chanson de JACQUES BREL : – Ces gens là -

AU FEU, LES POMPIERS, la maison FRANCE Brûle….

Le bouclier fiscal profite de plus en plus aux riches

18764 contribuables ont reçu un chèque de remboursement du Trésor public au titre des  impôts qu’ils on payés en 2009, soit près de 3000 de plus qu’un an auparavant.

Combien ces contribuables ont-ils touché  ?  en moyenne ils ont touché 

        36.186 euros

Mais si l’on regarde de plus près : 9789 bénéficiaires classés parmi les plus pauvres des riches (ceux qui ne paient pas l’ISF, et dont les revenus annuels retenus par le fisc n’excèdent pas 3428 Euros) se sont partagés 5,40 M d’euros.

Mais,

les plus riches ceux dont les revenus annuels sont supérieurs à 43.761 euros se sont répartis, eux,  623,50 M d’euros soit 91 % des restitutions.

Cette mesure COUTEUSE  embarrasse  de plus en plus de parlementaires de la majorité  après la réforme des retraites qui vient dêtre adoptée, et après examen du budget 2011 qui pour certains se traduira par des hausses d’impôts .

Madame LAGARDE a réaffirmé que l’exécutif dans le projet de loi de finances pour 2011, ne toucherait pas à l’une des mesures phares du programme electoral du candidat SARKOSY .

Une autre mesure phare était de ne pas augmenter les impôts des pauvres, j’espère bien que cette mesure passera  SANS COUP FERIR.  J’ajoute que les niches fiscales devraient être supprimées aux familles  les plus aisées seulement, celles qui bénéficient du bouclier fiscal par exemple …décidément celles-ci mangent à tous les rateliers.et ne sont même pas reconnaissantes à Monsieur SARKOSY…. quelle ingratitude !

Il faut se rappeler que le bouclier fiscal avait été institué pour éviter la fuite des capitaux français à l’étranger, mais le dispositif n’a pas fonctionné, et je ne vois donc pas pourquoi  on continuerait à favoriser  les SUPER-FAVORISES. Cette mesure je la comprenais à partir du moment où c’était du donnant-donnant :

bouclier fiscal = diminution du chômage : les Entreprises devaient rester en FRANCE, les capitaux aussi .

LES GROS BONNETS n’ont pas respecté leurs engagements : arrêtons la fuite des capitaux du budget de l’état en SUPPRIMANT le bouclier fiscal, et en imposant l’impôt sur la fortune  . C’est la punition méritée.

Je déplore chez Monsieur SARKOSY une tendance à « donner sa chemise à des pauvres gens heureux » sic  JACQUES BREL.

commenter        flux rss

laissez un commentaire

Laisser un commentaire